Lutter contre les violences faites aux femmes

Alors que le nombre de féminicides atteint des records en France avec 75 victimes depuis le début de l’année, la Ville de Bordeaux, récemment labellisée pour l’égalité femmes-hommes par l’AFNOR, a adopté un plan de 10 actions financé par un appel à projets doté de 80 000 € à destination des associations.

AXE 1: AMELIORER LA PROTECTION DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES

Action 1 : Participer à la mise à l’abri des femmes victimes de violences conjugales

• par la mise à disposition d’une dizaine d’appartements aux structures de l’hébergement et l’accompagnement des victimes.

• par un travail de facilitation auprès des bailleurs sociaux.

Action 2 : Soutenir les réponses de proximité

• par le financement de la “Maison d’ELLA” pour la prise en charge des conséquences psycho traumatiques sur les femmes victimes de violences.

• par le soutien de l’APAFED pour l’hébergement de femmes victimes de violences conjugales.

• par le financement d’ateliers d’autodéfense et de confiance en soi à destination de victimes de violences.

• par la recherche de solutions d’hébergement pérennes pour les associations comme le CIDFF (Centre d’Information pour les Droits des Femmes et des Familles).

• par l’appui au fonctionnement des structures intervenant sur ce champ.

Action 3 : Mettre en place un réseau d’accès aux droits pour les victimes de discriminations et de violences discriminatoires en lien avec la Police Nationale, le Parquet, le Défenseur des Droits, la Maison de la Justice et du Droit, l’Ordre des Avocats, l‘Ecole Nationale de la Magistrature.

Action 4 : Intégrer la lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans la stratégie de sécurité et prévention de la délinquance de la Ville de Bordeaux pour en faire une des priorités du CLSPD qui réunit le Parquet, la Préfecture, la Direction départementale de la Sécurité Publique autour du Maire et de ses services.

Action 5 : Mettre en place des assises métropolitaines sur les violences faites aux femmes en lien avec Bordeaux Métropole et la Délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité pour favoriser le dialogue et l’implication de l’ensemble des acteurs institutionnels (Etat, Région, Départements) et associatifs.

Action 6 : Renforcer le repérage et la prise en charge des violences intrafamiliales par la formation des professionnel.les du champ sanitaire et social et par l’échange de pratiques entre institutions publiques, services sociaux et associations.

AXE 2 : SENSIBILISER ET INFORMER SUR LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

Action 7 : Mettre en place un site internet dédié avec un répertoire des ressources locales recensant les structures et dispositifs existants, les outils disponibles et contacts utiles pour améliorer l’orientation et l’accès à l’information des victimes, témoins et professionnel.les.

Action 8 : Toucher les publics invisibilisés par des partenariats ciblés avec les associations d’étudiant.es, de personnes handicapées et de femmes cadres.

Action 9 : Rendre visible les enjeux d’égalité et de lutte contre les violences de genre en renforçant l’appel à projets pour la Semaine des droits des femmes autour du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, et celui de la Quinzaine de l’égalité pour le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes.

Action 10 : Mettre en place des campagnes de sensibilisation afin de prévenir les stéréotypes et violences sexistes à l’image de celle proposée sur le harcèlement de rue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s